Marché des vignerons & vigneronnes

MARCHÉ DES VIGNERONS & VIGNERONNES

ANGERS

dimanche 13 juin 2021

10H - 18H : sans interruption

5€ l'entrée (verre offert)

Le 122 ouvre sa cour à son premier marché dédié aux vignerons & vigneronnes. Flânez de stand en stand le temps d’un dimanche, échangez et partagez autour de la découverte des vins d’auteurs, vivants et artisanaux !

🍷Qui pourrez-vous retrouver lors de ce marché ?🍷

 Vanessa Cherruau / Château de Plaisance – Rochefort-sur-Loire :
Au cœur de l’Anjou noir sur les terroirs de Chaume, quarts de Chaume et Savennières, en Agriculture Biologique depuis 1995 et biodynamique depuis 2008, Plaisance est une rareté. « Du vin coup de poing, du vin souvenir, émotion, sensation. Du vin de conviction. Le meilleur des vins possible. Du vin, un point c’est tout, du vrai, vivant, avec le cœur, sans rien d’autre que du raisin. »
 
 Pauline Lair / 1006 – Le Chai urbain des vins de Loire – Angers :
La Loire parcourt 1006 kilomètres de sa source à l’océan. Du raisin au verre de vin, 1006 façonne dans son chai urbain à Angers, des vins vivants, reflets des régions viticoles de la Vallée de la Loire. Grâce à des partenariats durables avec des vigneronnes et vignerons travaillant dans le respect du vivant, selon le cahier des charges de l’agriculture biologique, 1006 interprète des terroirs de Loire en sélectionnant et en suivant toute l’année les parcelles dédiées à ses vins.
 

 Hervé Cormier et Arnaud Legros / Le Monde est petit – Tigné :
Le Monde est Petit, c’est l’histoire d’un duo, formé en 2018 au cœur de l’Anjou. Pour Arnaud, l’idée s’est imposée d’elle-même comme un retour aux sources : créer une activité viticole dans sa région d’origine et produire un bon vin de copains, qui ait la gueule de l’endroit ! Grâce à la rencontre avec Hervé, ancien caviste et vigneron depuis une dizaine d’années au sein de vignobles bio et nature en Anjou, “Le Monde est Petit” a pu voir le jour.

Tombé dans le vin un peu par hasard, Thomas a voyagé beaucoup à l’étranger, mais s’est vite lassé des vins qui se ressemblaient… Il découvre alors le vin bio et naturel avec notamment Xavier Cailleau, Benoit Courault ou Christophe Daviau et trouve là des vins avec davantage d’expression, qu’on prend plaisir à boire. Il comprend aussi grâce à eux l’importance du travail dans la vigne.

 

 Eric et Alex Dubois / Nico André / La Franchaie – La Possonnière :
Eric Dubois s’est installé en 2017 avec sa femme Alex en reprenant les vignes du Château la Franchaie. Eric n’est pas un inconnu des amateurs de vins. En effet, il a tenu, comme responsable salarié, d’une main de maître le Clos Cristal à Saumur jusqu’en 2016. Eric Dubois possède une belle expérience dans le domaine de la Biodynamie et de la traction animale. Ses vins expriment parfaitement cet équilibre subtil entre terroir, tradition, nature et travail de l’homme. Des vins à l’empreinte riche et intense, avec une forte identité.

Sylvain Martinez – Le Thoureil :
Sylvain Martinez a commencé comme salarié chez Olivier Cousin en 2006. Il s’installe définitivement au Thoureil en 2016, dans les Caves de l’Abbaye, une cave en semi-troglodyte. Après différentes expériences, notamment dans de grosses structures bordelaises, ses différentes rencontres et périodes de travail avec des vignerons tels que Xavier Cailleau, René Mosse, Mark Angeli et bien sûr Olivier Cousin le feront évoluer dans sa façon de voir la vigne et le vin. Le côté paysan reprend le dessus, le travail en bio s’impose avec la volonté de faire des vins naturels.

EFFUSION, vin de chenin de l’Anjou noir. EFFUSION, comme les roches d’origine volcanique des coteaux qui lui donnent naissance. EFFUSION, comme les vins qui accompagnent nos élans tels que Savennières et Quarts de chaume. Situé entre Loire et Layon, sur le site de Princé, commune de Chaudefonds-sur-Layon ; le domaine Patrick Baudouin se déplace à Angers au 122 pour venir à votre rencontre et vous faire découvrir ses vins.

 
+ Appellation Saumur – Puy Notre Dame :

 Domaine Emmanuel Haget :
Des vignes, un couple, des amis, un tracteur pour quelques labours, des vendangeurs et du temps, beaucoup, qui rend les choses si précieuses. Le domaine s’étend sur 3,8 hectares répartis sur 5 parcelles autour du village du Puy Notre Dame, point culminant du Saumurois. Depuis 2009, Saumur Puy Notre Dame bénéficie d’une appellation pour ses vins rouges en raison de sa capacité à produire des grands vins de garde. Les vignes sont conduites selon les principes de la Biodynamie.

 

David Foubert / Domaine La Folle Berthe :
David Foubert, ancien journaliste parisien, débarque un jour à Saumur avec sa femme Anne-Cécile, sans le sou mais avec la passion pour changer de vie et apprendre à faire du vin. Il s’imprègne alors des conseils attentionnés de vignerons installés et confirmés comme Sébastien Bobinet, Sébastien David et Aymeric Hillaire, du domaine Mélaric. Drôle de nom que celui du domaine et de ses étiquettes… La jolie fille dessinée sur les étiquettes des cuvées du domaine s’appelle Berthe et elle est folle. Et le nom du domaine ? : rien moins que la féminisation du nom de son vigneron : Folle pour Fou… et Berthe pour Bert !